• La team Maria

Attirer et retenir les femmes dans le top management



De quoi avons nous discuté dans le deuxième "11h40" de Maria ? Attirer et retenir les femmes dans le top management, on fait comment ? Inclure des profils divers, ça permet d’accroître sa performance. Ce n’est pas nous qui le disons mais une étude du Boston Consulting Group.


Pourtant, il faut encore rééquilibrer les recrutements, particulièrement dans le top management. Comment ?

Voici les conseils de Sarah Huet, co-fondatrice de l'agence de talents AFemale Agency.


Comment pousser les femmes à postuler dans votre entreprise ?


👉 D’abord, répétez ce mantra : “les femmes attirent les femmes”.


Qu’est-ce que ça signifie ? Il faut faire attention à l’image qu’on renvoie, et ça se niche dans tous les détails :

  • Attention à vos photos qui représentent l’entreprise : s’il n’y a que le même profil, donnez vous envie à d’autres de vous rejoindre ?

  • Gare aussi à la formulation de la fiche de poste !


⏳ Ensuite, ouvrez grand vos chakras (au moment du recrutement) : attention à l’onboarding !


Sarah Huet conseille de garder contact avec le talent recruté tout le temps entre la signature de la promesse d’embauche et l’arrivée effective. Comment ? Par des rencontres informelles, des newsletters sur l’actualité de la boîte, une invitation à une conférence …


💝 Une fois que vous avez attiré celle qu’il vous faut, comment la retenir ?


Pour que l’amour dure plus de trois ans, il existe des outils actionnables simplement, quelle que soit la taille de votre entreprise !


Proposer du coaching :


Il faut y penser en terme d’investissement avec un retour réel et tangible sur la performance. Pour les C-level, on peut même y penser de manière quasi automatique, car un accompagnement ponctuel d’une personne extérieure aide énormément à avancer. À retenir selon Sarah : un coach, ça doit arriver quand ça se passe bien, après c’est un peu tard !


Un pack parentalité :


Ce levier est bénéfique à toute l’entreprise car spoiler ! La parentalité, ce n'est pas qu’une affaire de femmes ! Pas de réunion après 19h, proposer un accompagnement type baby-sitter, nounou de nuit ou crèche d’entreprise, prendre en compte la notion de charge mentale à répartir sont autant d’actions qui font vraiment la différence.


Soutenez-les pour intégrer des réseaux :


Des réseaux de femmes (ce que font beaucoup les GAFAM), investir pour aller suivre des conférences sur l’actualité de votre milieu professionnel, écouter des prises de paroles de femmes inspirantes qui soient “role model” et accessibles.


Enfin, proposer des formations complémentaires à la prise de poste.